Pourquoi New-York s'appelait Nouvelle-Angoulême?

Pourquoi New-York s'appelait Nouvelle-Angoulême?

de lecture - mots

L’Histoire de New-York vous intéresse? Vous avez entendu dire que New-York s’était appelé Nouvelle-Angoulême mais vous ne savez pas pourquoi?

Le Coin du New-Yorkais a mené l’enquête pour vous. Avec notre équipe de passionnés d’histoire, nous avons fouillé internet de fond en comble pour répondre à toutes vos questions.

Nouvelle-Angoulême est le nom donné par l’explorateur italien Giovanni da Verrazzano à la terre qu’il venait de découvrir en référence à François Ier d’Angoulême. Cette terre n’est autre que l’actuel New-York.

Dans cet article vous découvrirez:

  • Qui sont les protagonistes principaux de cette épopée
  • Comment New-York a pu s’appeler Nouvelle-Angoulême?
  • Comment New-York a rendu hommage à cette histoire?

Après avoir lu cet article, vous connaîtrez toute l’histoire autour de la Nouvelle-Angoulême.

Trêve de bavardage, il est temps de lever l’ancre et de partir à la conquête de la Nouvelle-Angoulême.

En avant toute!

Qui sont les personnes à l’origine du nom “Nouvelle-Angoulême”?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est important de connaître les deux personnages principaux de cette histoire. C’est parti!

Giovanni da Verrazzano:

Giovanni da Verrazzano, dit Jean de Verrazane en français, est un navigateur et explorateur italien.  Il est né en 1485 à Greve in Chianti près de Florence. Il est né dans le château de la famille Verrazzano.

Durant sa jeunesse, il reçoit une éducation noble à Florence. Après ça, il part s’installer à Dieppe, en Normandie. Il effectue plusieurs voyages pour un armateur français.

En 1524, sous les ordres du roi de France, François Ier, il monte l’expédition qui le rendra célèbre. Ce voyage avait pour but de découvrir de nouvelles routes commerciales.

Lieu de naissance de Giovanni da Verrazzano

Après cette riche expédition, il reprend la mer deux fois. La première fois vers le Brésil, où il ramène dans ses cales des bois précieux et la deuxième vers la Floride et les Antilles.

 Lors de cette expédition qui sera sa dernière, il navigue entre la Floride, les Bahamas et les petites Antilles.

 L’histoire raconte qu’après avoir jeté l’ancre près d’une île des Antilles, il aurait été capturé, puis tué et enfin dévoré par des tribus cannibales. Cette île serait celle de la Guadeloupe.

Jean de Verrazane et la guadeloupe

François Ier:

“Vous aurez un fils et ce fils sera roi”.

Voici la prédiction qu’aurait donnée un devin à Louise de Savoie, mère de François Ier.

Le 12 septembre 1494 à Cognac, né le fils de Charles d’Orléans et de Louise de Savoie sous le nom de François d’Angoulême.

En 1515, à l'âge de 20 ans, François d’Angoulême est sacré  roi de France à la cathédrale de Reims et prend le nom de François Ier.👑

François Ier

A cette époque, l’Europe est divisée en 3 royaumes. Le royaume d’Angleterre dirigé par Henri VIII, l’empire des Habsbourg dirigé par Charles Quint et le royaume de France dirigé par François Ier.

Ce vigoureux jeune homme d’1m98, a pour ambitions de continuer les guerres de ses prédécesseurs dans le but de conquérir l’Italie. 

François Ier, Charles Quint, Henry VIII

Son premier objectif est le duché de Milan.

Peu de temps après son sacre, il franchit les Alpes avec ses 30 000 hommes. Face à lui se dressent les mercenaires Suisses qui sont réputés invincibles.

 C’était sans compter sur la bravoure des soldats français et de la puissance de leur artillerie.

 Le 14 septembre 1515, les Suisses sont écrasés. La France gagne la bataille de Marignan.

Après cette victoire éclatante, qui restera comme l’une des plus belles victoires de l’histoire de France, François Ier est adoubé par un célèbre chevalier sans peur et sans reproche, le chevalier Bayard.

François Ier à la bataille de Marignan

Bien décidé à étendre son pouvoir pour concurrencer Charles Quint, François Ier se lance dans le siège de Pavie. Le 15 février 1525, il lance l’assaut sur les troupes de Charles Quint. Lors de cet assaut certainement trop fougueux et impétueux, ses troupes n’eurent pas le temps de suivre. Il fut capturé et emprisonné à Madrid. 

Pour sa libération, il dut céder la Bourgogne.

Pendant son règne, de nombreux souverains se lancent à la conquête de l’Amérique.

Il envoie plusieurs expéditions dont celle de Jean de Verrazane, puis plus tard celle de Jacques Cartier qui découvre en 1534 le Canada et le Québec.

Jacques Cartier et le Canada

François Ier n’était pas qu’un simple roi guerrier. Il était aussi un amoureux des sciences, des arts et des lettres.  Grand admirateur de Léonard De Vinci, les deux hommes deviennent rapidement amis. C’est d'ailleurs grâce à cette amitié que la France possède la Joconde.

Sous François Ier, la France a vu aussi la construction de nombreux châteaux de la Loire comme celui de Chambord ou encore celui de Blois.

Il s'éteint après 32 ans de règne en 1547 à Rambouillet.

Statue de Leonard de Vinci et Chambord

L’Histoire de la Nouvelle-Angoulême

Maintenant que nous connaissons les deux protagonistes principaux de l’histoire de la Nouvelle-Angoulême, nous pouvons enfin rentrer dans le vif du sujet. 

Pour mieux comprendre ce qui se passe à cette époque, il est bon de rappeler le contexte historique.

Ne perdons plus de temps et commençons.

Le contexte historique du début du XVIème siècle:

Nous sommes au début du XVIème siècle et un certain Christophe Colomb, vient de découvrir l’Amérique. En réalité, il n’a pas découvert le continent américain mais des îles des Caraïbes.

Christophe Colomb et ses voyages en amérique

Après cette découverte, de nombreux souverains désirent ouvrir de nouvelles voies maritimes commerciales vers les Indes.

Et pourquoi ça me direz-vous?

La réponse est simple. Le temps de trajet pour arriver jusque dans les Indes était extrêmement long. Des mois voire une année pour un aller simple.

 Il fallait longer le continent africain et ensuite traverser l'océan Indien.

Le but de ces nouvelles routes commerciales était de trouver un trajet direct par l’Ouest afin de faire baisser les temps de trajet.

Routes commerciales

L’histoire de la Nouvelle-Angoulême:

Comme on vient de le dire, le but était de trouver de nouvelles voies commerciales  vers les Indes.

Pour cela, le roi de France, François Ier, engagea un navigateur et explorateur italien du nom de Jean de Verrazane.

Après avoir monté son expédition, l’explorateur Florentin prit le large en 1524 à bord de sa caravelle appelé La Dauphine.⛵

Giovanni da Verrazzano et la Dauphine

Après avoir traversé l'Atlantique, il se retrouve face à l’actuel Cap Fear, en Caroline du Sud.

De Cap Fear, il va caboter vers le nord, c’est-à-dire qu’il va remonter le continent le long des côtes. Son but était de trouver un passage vers les Indes.

En remontant la côte américaine, il jette l’ancre dans une magnifique baie entourée de colline et de forêts, attiré par un grand fleuve remontant dans les terres.

Il venait de rentrer dans la baie de New-York.

Baie de Nouvelle-Angoulême, Trajet de Verrazzano

Le fleuve qu’il venait de voir était l’actuel Hudson River et les collines entourant la baie, de Brooklyn et de Staten Island.

En l’honneur de François Ier, il nomma cet endroit Nouvelle-Angoulême, le premier nom du roi.

Pour informer le roi, Giovanni da Verrazzano envoya des lettres au roi. François Ier ne lu  jamais ces lettres. A cette époque là, il était emprisonné à Madrid et puis aussi parce que les lettres se sont perdues dans les couloirs du temps comme diraient certains.

Le nom Nouvelle-Angoulême restera une cinquantaine d'années en place, jusqu’à l’arrivée de nouveaux explorateurs. Mais ça c’est une autre histoire.

Carte de l'Amérique au XVI siècle

Comment connaissons-nous l’histoire de la Nouvelle-Angoulême?

La question que vous êtes certainement en train de vous poser doit être  “comment avons-nous pu avoir des informations sur cette expédition si les lettres se sont perdues?”

400 ans après, un historien et homme politique français du nom de Jacques Habert, révèle sa thèse à travers son livre "Verrazane, quand New-York s’appelait Angoulême “. 

Il s’appuie sur d’anciens documents dont des cartes où figurent à l’emplacement de New-York le nom d’Angoulême. Il s’appuie également sur un collectionneur américain qui aurait réussi à mettre la main sur une des lettres de Jean de Verrazane.

Jacques Habert et son livre Verrazzane

Comment les New-Yorkais ont-ils rendu hommage à Giovanni da Verrazzano?

Maintenant que nous savons tout sur la Nouvelle-Angoulême, il est intéressant de connaître les différents endroits en rapport avec cette histoire, en vue d’un futur voyage. Nous sommes aussi là pour donner des bons plans sur New-York.

Le pont Verrazano-Narrows:

Le pont de Verrazano-Narrows est un pont suspendu de plus de 4 km de long, 31 mètres de large pour 211 mètres de haut. 

Ce pont d’acier reprenant le nom de l’explorateur italien, est situé à l’entrée de la baie de New-York, à l’endroit où le navigateur a jeté l’ancre. Il relie les quartiers de Brooklyn et de Staten Island.

Ce pont fut conçu par l’ingénieur Othman Amann. Il fut ensuite construit entre 1959 et 1964.

Outre sa grandeur, si ce pont est connu, c’est parce que tous les ans, il accueille le départ du marathon New-York du côté de Staten Island.🏃‍♂️

Pont Verrazzano-Narrows

La statue de Giovanni da Verrazzano:

Giovanni da Verrazzano possède aussi une statue en son nom. Cette sculpture en bronze se trouve dans Battery Park.

Cette statue a été créée en 1909 par le sculpteur Ximenes pour rendre hommage au navigateur. Avec son socle en granit, elle culmine à 6 mètres de hauteur.

Juste en dessous de son buste, se trouve la statue d’une femme qui serait l’allégorie du voyage et de la découverte.

Battery Park

Conclusion:

Nous venons de découvrir ensemble pourquoi New-York aurait pu s’appeler Nouvelle-Angoulême et être une ville française. Tu en connais maintenant un peu plus sur cette histoire oubliée de New-York.


Recevez nos articles dans votre boite email.